mercredi 15 février 2017

Sacqueboute X

   Bon, alors là, on touche des sommets dans l'ouverture d'esprit du comité de rédaction de La Plèbe. Car nous entrons aujourd'hui dans le monde mystérieux de la musique contemporaine. Pour ma part (W.W.) j'ai quand même un peu de mal, même si j'ai bien compris que l'intérêt de cette musique ne se trouve pas dans la mélodie, ou l'harmonie, ni même dans le rythme endiablé, le swing, voir le groove, mais dans les bruits ou sons qui créent des ambiances, des atmosphères. On s'en rend compte en prêtant attention à certaines B.O. de films, notamment angoissants : c'est souvent du Tzimmm ! Dong ! Biiing ! Tuuuuutuuut... Prrrouêêt !, et ça le fait à donf' quand le couteau de boucher approche du sein blanc de la jeune fille en fleur nue sous la douche (vous aussi, vous pensez à Psychose). En simple écoute, et par esprit de recherche, je me suis pourtant arrêté à Olivier Messiaen, qui parfois m'étonne, parfois me fait sourire (alors que toute ça musique est inspirée par sa foi dans le demi-dieu appelé Jésus-Christ) quelques fois me laisse désemparé, d'autres enfin finissent par me les briser menu.


   Ici on a donc un tromboniste qui fait des trucs vachtement bizarre avec son appareil, je voudrais pas dire, ça semble presque malsain au premier abord. Il y fourre pas son zob, mais à un moment je me suis demandé si c'était pas ce qu'il s'apprêtait à faire. Avec son comparse à la machette et au tuyau en caoutchouc, on dirait deux bon pépères gentiment séniles à la salle de jeu de la maison de retraite.

   Sachez que son nom est Vinko Globokar, et que chez les connaisseurs facétieux on l'appelle "Gros bocal".

   Je ne pourrais pas en dire beaucoup plus, et je demande pardon si mes propos ont pu paraître manquer de respect à ce certainement excellent musicien. En ce qui concerne l'agrément que l'on peut trouver à une telle musique, à vous de juger, et de prendre votre plaisir comme vous l'entendez.

Priviouzlyonne Sacqueboute :

- Treme

La Plèbe écoute tout le temps :

Jeudi 16 février 2017 : Jazzlib' (jazz). Thème de la bi-mensualité : Exploration du superbe coffret MPS d'Oscar Peterson en solo, duo et trio, enregistré dans l'intimité par le millionnaire et amateur éclairé, Hans Brunner-Schwer. Une promenade lumineuse avec un pianiste au sommet de son art. Par ailleurs, peu de gens connaissaient l'attrait d'Oscar pour la lutherie électronique. Voici un petit film totalement hallucinant autour de sa collection privée d'instruments électroniques divers. Le plus étonnant est qu'il n'a jamais utilisé sur scène ou en studio le moindre synthé. Incroyable.
When, where, how ?
Jazzlib' sur radio libertaire 89,4 FM en RP. Tous les 1er et 3e jeudis de 20:30 à 22:00.
Podcast ou téléchargement MP3, pendant un mois, sur la grille des programmes.
Cliquer sur le lien correspondant à la bonne date (Jazzlib'/Entre chiens et loups). Attention de bien vérifier que vous êtes sur le 1er ou/et 3e jeudi, vous avez, en haut à gauche, les semaines disponibles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Y a un tour de parole !