mercredi 9 septembre 2015

Condoléances à tous les rude boys

Et spéciale dédicace à tous les ceusses qui n'aiment pas le reggae !

Rico Rodriguez, 1934-2015

2 commentaires:

  1. Et merde. C'est la première fois qu'il me fait de la peine.

    RépondreSupprimer
  2. Il sera toujours dans nos coeurs, son trombone dans nos oreilles, et son beat dans nos pieds...

    Allez, pour nous dérider un peu, je viens de trouver celle-ci : en Jamaïque, Rico aimait bien jouer de son beat dans une rade.

    Bof, on fait ce qu'on peut pour se consoler...

    RépondreSupprimer

Y a un tour de parole !